switch girl : le manga bourré d'humour garanti anti-crise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

switch girl : le manga bourré d'humour garanti anti-crise

Message par Lya le Lun 22 Juin - 16:49

Pour ceux et celles qui voudraient découvrir ce manga , voici quelques informations :

Switch girl - volume 1

Nika est ; en « mode on » ; la fille la plus populaire de son lycée. En d’autres termes elle est « parfaite » tant physiquement (maquillage - tenue) que dans ses attitudes (elle est celle qu’il faut voir si on a un problème). Dès qu’elle se retrouve chez elle, elle enclenche le « mode off ». Fini la perfection, Nika se laisse complètement aller : port de jogging informe et de culotte de « jour de relâche » sont au programme… Sa double vie n’est connue que de sa meilleure amie jusqu’à ce qu’un nouveau débarque dans sa classe : Arata Kamiyama. Secret et un poil désagréable, il se cache lui-même derrière de grosses lunettes et veut tout sauf s’intégrer. Habitant dans le même immeuble que Nika il va très vite découvrir le mode off et la surprenante famille de sa camarade. Nika et Arata vont alors commencer à s’apprivoiser.


Gros succès au Japon, Switch girl est le premier manga de Natsumi Aida. Il est aussi en grande partie autobiographique puisque l’auteur n’a de cesse de faire des allusions et des commentaires en ce sens.
Si dans la forme le scénario n’a rien de bien novateur et peut être estampillé 100% shojo : une héroïne fleur bleue toujours prête à se battre pour une juste cause avec en prime une histoire d’amour. Dans le fond ce manga sort indéniablement du lot et cela pour deux raisons. D’une part pour son humour décapant et d’autre part pour son approche originale du thème des apparences.

L’humour est ici une bouffée d’oxygène. C’est avec un réel plaisir que l’on dévore l’histoire page après page et les divers états d’âme et autres tribulations de notre héroïne. Le tout est soutenu par un dessin agréable et surtout les multiples grimaces de Nika en plus de nous faire franchement rire sont toujours très à propos.
Le thème des apparences à peine effleuré dans ce premier volume est véritablement le socle de ce manga. Entre Nika qui se cache derrière le masque de la « perfect woman » et Arata qui s’enlaidit pour fuir tout contact, laissent présager des développements sérieux et moult rebondissements...

Switch girl est sans conteste « le » manga à découvrir. Original et extrêmement drôle, on peut tous se retrouver dans les personnages de Nika et d’Arata puisque chacun de nous possède (qu’on le veuille ou non) un mode off dans l’intimité et un mode on que l’on affiche en société.

switch girl- éditions delcourt - 6,25 euros
avatar
Lya
Soupir spectral
Soupir spectral

Nombre de messages : 3
Age : 36
Date d'inscription : 15/05/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: switch girl : le manga bourré d'humour garanti anti-crise

Message par sebulon le Ven 3 Juil - 9:59

Hé bien moi qui ne lit jamais de shojo, je vais me laisser tenter pour une fois!!
Ce titre à l'air vraiment décalé!!
Bon, par contre, je vois pas trop ce qu'il fait dans un topic dédié à la fantasy et feerie ^^?
avatar
sebulon
Souffle elfique
Souffle elfique

Nombre de messages : 71
Age : 36
Localisation : Ici et ailleurs...
Date d'inscription : 08/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum